February 2, 2023

Durant ce Mondial 2022, ils étaient visitus. Mais ils ont decu. Carl Toko Ekambi (Cameroon), Crepin Diatta (Senegal), Inaki Williams (Ghana), André Ayew (Ghana) and Youssef Msakni (Tunisia) on a clear background in Qatar.

1. Carl Toko Ekambi (Cameroon)

Si le Cameroun preorder half 8e Coupe du monde, c’est bien grâce à Karl Toko Ekambi. L’ailier de Lyon a marqué le, however miraculeux à Blida au bout de la prolongation des barrages de Qualification du Mondial 2022, éliminant l’Algérie dans sa citadelle jadis impregnable. Mais Toko in oublié de venir au Qatar. Ou du moins, c’est son fantôme qui a fait le déplacement avec la choice du Cameroun. Le virevoltant joueur, creator of 5 notes within the opening d’Année à la CAN, invisible été invisible durant tout le tournoi. Quand il il s’est montré lors du premier match face à la Suisse, c’était pourtant rater une Grosse Occasion. Rigobert Music s’est d’ailleurs résolu à le sortir du ”Onze” lors du dernier match de groupe.

2. Crepin Diatta (Senegal), gear within the West

Sure sont d’ailleurs allés jusqu’à ce réjouir de son absence à la CAN à trigger d’une vilaine blessure au genou. C’est mesquin certes. Mais cela montre à quel level, Krépin Diatta a été mauvais durant ce Mondial 2022 C’est d’ailleurs lorsqu’il a été sur le banc que le Sénégal a fait ses meilleures séquences. Aliou Cisse s’est toutefois entêté à le ramener dans le ”Onze” en 8e de finale contre l’Angleterre, croyant peut-être que son protégé allait avoir un sursaut d’Orgueil. C’était une nouvelle mauvaise idee. Crepin Diatta passes for an encore on the cat. Son journey au Moyen Orient est à oublier. Automotive il était complèment à l’ouest.

3. Inaki Williams (Ghana), beneath troublesome circumstances

Inaki Williams plusieurs fois mis le vent au Ghana par le passé. L’attaquant de l’Athletic Bilbao pendant très longtemps ouvertement dit qu’il se sentait espagnol et préférait ne pas être worldwide si la Roja ne l’appelait pas. Mais il fini par céder, cette année, aux Multiples sollicitations du pays de ses of fogeys. Il devient Black Star à 28 June to September. Otto Addo le sélectionne pour le Mondial 2022. Tout le Ghana espere enfin trouver en lui le successor to d’Asamoah Gyan, qui depuis sa retraite internationale, a laissé un vide sur le entrance de l’attaque ghanéenne. Mais Iñaki Williams is filet d’être connecté avec ses partenaires. Le Qatar Restera pour Louis ine traversée du desert. Il a beaucoup couru dans le vide, et n’a jamais été trouvé dans la bonne zone.

4. Andre Ayu (Ghana), finest finest assistant

André Ayew is the true information of Ghana depuis une décennie. Son of legend Abedi Pele, his son pays within the last of CAN 2015. Mais au Qatar pour ce qui pourrait être sa dernière compétitione internationale, il conduit les Black Stars au fund du gouffre. Alors que les Ghanéens auraient pu se qualifier en 8e de finale avec un match un match nul lors de la dernière journée contre l’Uruguay, l’ancien joueur de l’OM manque de mettre son équipe sur la voie du succès en ratant un penal en première période. Derrier, Ghana with a 2-0 win, Uruguay. Louis, le seul rescape du quart de finale legendary en 2010 Contre la Céleste effectue un nouveau raté qui coûte cher au Ghana.

5. Youssef Msakni (Tunisia), le genie est fini

C’était peut-etre la compétition de trop pour Youssef Msakni. L’ancienne pépite de l’Espérance de Tunis n’a Que 32 ans mais le fait d’avoir passé toute sa carrière pratiquement au Qatar lui a Certainement empêché d’avoir un gros coffre. Il a perdu son agilité sur le côté et un peu de sa virtuosité. Et cela s’est ressenti dans cette compétition qui s’est pourtant disputée dans un pays où il brille depuis 10 ans. Msakni n’a jamais été succesful à ce Mondial 2022 d’apporter une étincelle dans le jeu de la Tunisie loin d’être lumineux.

Free tiktok cash
tiktok cash turbines
free tiktok cash
Free tiktok cash generator

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *