December 6, 2022

Un jour, l’immense l’immense humiste français Coluche, decédé en 1986 et jamais remplacé, avait posé une query aussi anodine qu’inattendue, et finalement pleine de sens. “Savez-vous pourquoi les Français ont choisi le coq pour emblème? C’est parce que c’est le seul oiseau qui of arrival à chanter les pieds dans la merde.“This conclusion is ultimate for an individual who’s considering soccer, who’s transposed into the present staff of France, the world champion in Russia in 2018, and doesn’t say that the each day scenario just isn’t a plus. un lengthy fleuve calm. Didier Deschamps, à drive de se le faire rappeler à longueur d’interviews, ne peut plus ignored que dans l’histoire de la compétition, les tenants du titre ont toujours eu du mal à briller lors de l’édition suivante, à l’ exception de l’Italie et du Brésil, qui avaient réussi en 1938 et 1962 à conserver leur bien acquis quatre ans plus tot.

L’impressionnante liste des blessés

La France, qui avait lamentablement échoué au premier tour de la Coupe du Monde 2002, après avoir remporté son premier trophée en 1998, sait donc à quoi s’attendre. Conflicting historical past and statistics et comme si cela ne suffisait pas, Deschamps a vu Successivement le gardien Mike Maignan (MIlan AC), le défenseur Presnel Kimpembe (Paris-SG), les milieux de terrain Paul Pogba (Juventus, Turin ) ) and N’Golo Kante (Chelsea) and attacker Christopher Nkunku (RB Leipzig), ce dernier pas plus tard que le 15 novembre, à la veille du départ des Bleus vers Doha, se blesser et déclarer forfait. Karim Benzema, 2022 Ballon d’Or winner, Raphael Varane and lui aussi connus des pépins physiques, et les secouant la French Soccer Federation (FFF), entre les SMS grandeux envoyés par Noël Le Graët à quelques worker et le administration Florence Hardouin, directrice général de l’occasion, bigment étayé par un article du quotidien Le Monde, ont alourdi l’ambiance du soccer français. Et sur le terrain, les Bleus, vainqueurs de la Ligue des Nations 2021, ne pourront pas défendre leur titre l’été prochain, devancés par la Croatie et le Danemark lors des {Qualifications}.

Bref, tout va presque mal, et ce n’est pas une si mauvaise nouvelle. Le Français, en général sûr de lui et un brin smug, tendency à affirmative un peu plus ses inclination vaniteux quand les signaux sont au vert. Dans l’Hexagone, personne n’a oublié qu’en 2002, après le titre mondial de 1998 et la conquête de l’Euro deux ans plus tard, le maillot avec la deuxième étoile était prêt avant même que la Coupe du Monde en Coree du Sud et au Japon ne start, les petits fours et le champagne déjà commandés, et le chorus du bon vieux I’ll Survive ready-to-reserve. Cette fois-ci, l’horizon est loin d’être aussi dégage qu’il ya vingt ans, les Bleus et leur sélectionneur ont plutôt pris le pli de ne pas trop fanfaronner, et le passé invit à se rappeler quand les Français ne sont Jamais Aussi Dangereux Que lorsqu’ils ont au moins un pied dans la mouise.

Un favorites parmi les favorites

Bien sûr, la France a un statut, des joueurs de classe mondiale, Kylian Mbappé, Karim Benzema et Antoine Griezmann en tête, des joueurs expérimentés dans (presque) toutes les lignes et un selectionneur qui en connaît un rayon niveau grandes compétitions. On ne fera pas passer les Bleus pour un easy celebration, venu respirer l’air chaud de Doha: avec le Brésil, l’Argentine, l’Allemagne, la Belgique, l’Espagne et peut-être quelques autres, ils font partie des Favoris, ou au moins de gros outsiders. Leur groupe, composé du Danemark, une de ses betes noires, de l’Australie et de la Tunisie, n’est pas le plus relevé, mais il ressemble furieusement à celui de 2018 (Australia, Denmark, Peru), et on se souvient que les Tricolores avaient eu toutes les peines du monde à s’en extirper, après avoir produit un Soccer faisant passer celui de l’Egypte comme un des plus flamboyants qu’on puisse imagining.

Retour à quatre defendeurs

As for l’a dit, Deschamps disposes d’assez de qualité et d’expérience dans toutes les lignes (Lloris et Mandanda dans les buts, , L. Hernandez, Pavard, Varane en défense, Benzema, Giroud, Mbappé, Coman, Griezmann en attaque), mais pas vraiment au milieu, privé de Pogba et Kanté. Hormis Rabiot (29 choices), received acquainted with 15 choices of staples, and in addition made a alternative in favor of significance within the parks d’une quipe qui évoluera de nouveau avec quatre défenseurs, Deschamps ayant été moyennement convainment convainment threesome system. La query du milieu de terrain n’est pas anodine, automobile, par empirisme, tout le monde sait que c’est un secteur essentiel si on espere aller loin dans une compétition. La France le sait mieux que quiconque: à chaque fois qu’elle a remporté un titre majeur (Coupe du Monde in 1998 and 2018, Euro in 1984 and 2000), elle était formidablement outillée dans cette partie du terrain. A l’Euro 2021 aussi, et cela ne lui avait pourtant pas évité d’être éjectée par la Suisse en huitièmes de finale…

Alexis BILLEBAU

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *