February 2, 2023

Chadi Riad, Ilias Ahomah (Barcelona), Ali Cho (Sociedad) and Amin Salama (Angers) are the principle founders of the Regraga staff.

A première vue, le Maroc n’a pas besoin de grands chambulements pour les prochaines échéances. Les Lions de l’Atlas, the semi-finalists of the Mondial 2022 competitors, acquired the ceiling Verre en devenant la première sélection africaine à atteindre le dernier carré d’une Coupe du monde. Avec un effectif jeune, un coach ambitieux et un psychological retrouvé, ils figurent même parmi les favouris de la prochaine CAN qui se tiendra en 2023 en Côte d’Ivoire.

Pour les spécialistes, le Maroc est aujourd’hui ce qui se fait de mieux sur le continent. Les Lions de l’Atlas ont en effet détrôné le Sénégal dans le classement FIFA or ils devraient Figurer aux portes du High 10 mondial comme en 1998. Ils larguent même les Lions de la Téranga qui se sont arrêtés dès les 8es de finale ainsi que le Cameroon, Tunisia and Ghana are essentially the most mondialists.

Protection Centrale, l’axe du mal

S’ils ont depanné, Ahraf Dari et Jawad El Yamiq devront faire mieux pour remplacer la paire Saiss-Aguerd.

Pourtant, leur Effectif Presente Encore des Secteurs à Améliorer. Si le poste de gardien est bien fourni avec deux portiers de classe mondiale (Yassine Bounou et Munir El Kajoui), la défense affiche des failles en l’absence du taulier Romain Saiss et de son compère, Nayef Aguerd. Pour preuve, la solide paire n’a concédé qu’un seul petit however, contre le Canada (2-1), sur un contre son camp du second.

En l’absence de l’un ou des deux, le Maroc en a pris 4 en deux rencontres face à la France et à la Croatie, en plus d’avoir concédé de nombreuses circumstances. Autrement dit, les remplaçants actuels Que sont Ahraf Dari, Jawad El Yamiq et Badr Benoun, ne sont pas encore à la hauteur pour prendre la relève en cas d’absence de la para titulaire.

Dans ce secteur, le Maroc pourra toutefois compter sur les binationaux et somes jeunes joueurs évoluant dans les grands golf equipment tels que Chadi Riad du FC Barcelone, qui a déjà porté la tunique marocaine en U20. Walid Regragui peut également faire revenir Samy Mmaee, en vue de les relancer et de remettre un peu de coincidence chez les remplaçants.

Wednesday, assure tous risques

Au milieu, le Maroc semble parfait. Sofyan Amrabat and Azzeddin Unai impressed throughout Mondial. Meme le tres critique Selim Amallah montre qu’il a le niveau pour Help la Paire. Hakim Ziyech and Sufian Bufal are the consultants available to create a compact unit with no area.

Dans ce secteur, Reggragui a meme de belles cartes de rechange: Ilyas Chairman, Anas Zaruri and Bilal El Hannus. Le trio devra cependant prouver qu’il mérite d’être dans le groupe. S’y ajoutent de absent tels Qu’Imran Louza and Ayman Barkok, qui peuvent dépanner de temporal à autre.

Avec les joueurs dont il dispose, Regragui en tout cas changel’identité de jeu du Maroc. Unequipe au penchant offensif par le passé, mais qui, aujourd’hui, fait plus mal à ses adversaires lorsqu’elle accepte l’approche défensive.

Attaque, les grands travaux

En-Nesyri, buteur à deux reprises au Mondial 2022.

Le plus gros chantier du selectionneur du Maroc sera sa ligne d’attaque. Sur les sept rencontres disputées au Qatar, l’équipe est restée muette à trois reprises (Croatia, Spain and France). Bien que Youssef En-Nesyri soit le titulaire indiscutable, le longiligne buteur manque parfois cette touche Approach qui fait vaciller les défenses unfavorable elements. Son manque d’aisance technique a notamment constitué un level faible de l’équipe contre la France. Un profil différent helpera énormément la choice dans les rencontres fermées et qui required un attaquant doué, notamment balle au pied.

“This can be a nice fantient à souligner le Moroccan coach Abderrahim Taleb. C’est quelqu’un qui fait du press, aide en Défense… C’est un joueur très tactique et généreux dans l’effort. En tant qu’encadreurs, nous savons tout ce qu’il peut apporter à l’équipe. Certes, il aété très critiqué, mais c’est quand même le premier joueur marocain a marquer trois buts en Coupe du monde.

Si En-Nesyri restera donc le numéro 1 dans ce secteur, d’autres joueurs peuvent apporter une touche différente. En premier, Tarik Tissodali. Mais Walid Regragui devrait également se pencher sur les cas d’Ilias Akhomach (18 years outdated), l’Espagnol d’origine marocaine qui évolue au FC Barcelone ou d’Amine Salama d’Angers (22 factors).

Les Marocains espèrent également enrôler Mohamed Ali Cho (19) taking part in for Actual Sociedad. L’attaquant français présente un profil très intéressant grâce à sa vitesse et sa qualité balle au pied, mais n’a pas encore manifesté son désir de porter la tunique des Lions de l’Atlas. Si Regragui arrive à le convaincre, il pourrait constituer un grand complément au groupe en vue des CAN 2023 et 2025 que le Maroc visent après son seul sucès en 1976, soit une longue attente de 46 ans. “Les objectifs seront desormais plus grands. Si je n’arrive pas à atteindre la demi-finale lors de la prochaine CAN, je démissionnerai”a clairement dit Regragui après avoir conduit l’équipe dans le dernier carré du Mondial 2022.

Mohamed HAJI

Free tiktok cash
tiktok cash mills
free tiktok cash
Free tiktok cash generator

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *